photo 1photo 3photo 2photo 3photo 1photo 2

Les gens du coin trouvent que pourtant l'été n'a pas été joli. Mais la couleur du ciel a quand même été bleue et il y a eu des milliers de petites choses par ici. Quelques jours dans notre montagne chérie, les 3 ans du Joli, des piques-niques qui surplombaient la mer, des chaussures bleues, pour changer, la balade jusqu'en haut du château et un Joli qui avance sans râler, la mer, la piscine, les frères et soeurs, les amis, des championnats de boules carrées (oui oui), les longs trajets en train toute seule et trois jours en amoureux à Paris. Ce voyage à la capitale que j'attendais depuis des mois ! Je n'y ai pas accouché, même si les gens ont voulu me faire croire que c'était insensé et qu'on ne fait pas de long voyage quand on est en fin de grossesse. Mais oui mais moi et mon ventre on le savait bien que c'est encore bien loin le moment de l'arrivée de ce bébé, mi-octobre on dirait que ça n'arrivera jamais, et puis si il est comme son frère il ne va pas du tout se presser... Et maintenant on est rentrés. On est de retour chez nous, c'est fini la grande maison d'été avec des gens qui vont et qui viennent, les longues soirées, les grands arbres, les chats dans le jardin et les bougies allumées. Alors on est de retour en ville et on commence à se réinstaller pour cette année nouvelle qui va complètement changer. Un Joli qui entre en maternelle et qui est surexcité, un tout nouveau bébé d'automne, un Prince papa qui repartira chez les anglais et plein de nouvelles routines à inventer. Alors on déballe les valises, on reprend nos marques, on fait les photocopies, on va chez les copains prendre le goûter et on essaie de respirer.
Chez nous demain c'est-la-ren-trée, pour la première fois une vraie de vraie.