IMG_3883 copyIMG_3865 copyIMG_3960 copyIMG_4017IMG_4006 copyIMG_3985 copyIMG_4135 copyIMG_4124 copy

Il y a toutes ces petites choses qui poussent et qui grandissent dans ma tête, les idées, les projets, les questions, est-ce que enfin un jour je vais y arriver ? pour de vrai ? des fois tout parait si loin des fois tout parait si près. Et puis il y a aussi, il y a surtout, doucement, tout doucement, cette petite chose qui pousse et qui grandit dans moi, pour de vrai.

Ça a été calme bien trop calme ici et dans la vraie vie ces derniers mois alors que j'étais contente parce qu'enfin tout commençait à se mettre en place, des projets, des propositions, des gens à rencontrer… Mais tout d'un coup, cette petite chose dans mon ventre a dit qu'il fallait tout arrêter, s'allonger et rester là sans bouger. Alors, j'ai tout arrêté et je suis restée allongée. J'en ai eu assez, bien assez, de rester là couchée, de ne pas pouvoir aller passer les quelques jours avec les filles à Paris, de ne pas pouvoir aller passer les quelques jours avec les copines en Italie, alors que c'était prévu depuis un an déjà. J'en ai eu assez de ne pas pouvoir porter mon Joli, ni l'accompagner à la crèche, ni le mettre dans son lit. J'en ai eu vraiment assez, mais on dirait que peu à peu c'est en train de passer.

Il y a des jours où c'est vraiment l'été. Les petites choses vertes sur le balcon poussent peu à peu. Et je regarde le Joli s'en extasier. Il y a les allers et venus du Prince Papa, et les petits avions du Joli qui partent à Londres ou en Australie. Il y a l'expédition polaire de Lucas que l'on suit avec application, le bateau, les icebergs, Kayak et mes dessins. Il y a les jolies petites chemises de mon garçon, parties de chez elle pour arriver dans notre maison, et si vous saviez comme ça me ravie.
Le Joli a grandi tout d'un coup. Se laver les mains tout seul, mettre sa culotte dans le bon sens, s'installer à la petite table pour manger, toutes ces petites choses là. Il a bien fallut s'adapter.

Et maintenant on attend. On attend le nouveau Lille Skat qui va arriver. Pas tout de suite, pas encore, on en est juste à la moitié. D'abord, il y aura l'été. Le vrai. Et puis l'appareil photo que je vais de nouveau utiliser.